Sorbetière ou turbine à glace ? Cette question est récurrente chez ceux qui souhaitent se dégager des produits industriels chargés de colorant et de conservateur, pour se tourner vers des entremets fait-maison. Pour répondre à cette interrogation, il est indispensable de connaître le fonctionnement et les différences entre ces deux appareils.

choisir votre turbine à glace

La sorbetière

La sorbetière est sans nul doute, la solution la moins onéreuse pour faire ses propres glaces. Pour un appareil d’entrée de gamme, il faut prévoir environ une vingtaine d’euros.

Si la sorbetière est peu coûteuse, il faut savoir qu’elle son fonctionnement est nettement plus complexe que celui des turbines à glace. La première étape de la préparation d’une glace avec ce type d’appareil consiste à placer sa cuve amovible au congélateur, pendant une durée allant de 10 heures à 15 heures. Une fois le bol suffisamment froid, il faut faire tourner la sorbetière durant 30 minutes au minimum, afin que la glace ait le temps de prendre.

Pour information, un bol qui n’est pas suffisamment froid peut compromettre la préparation d’une glace ou d’un sorbet. Afin qu’il puisse conserver une température optimale, il est fortement conseillé de le garder systématiquement au congélateur, notamment pendant les périodes estivales.

En prenant en considération son prix et son fonctionnement plus ou moins compliqué, la sorbetière est réservée à ceux qui ont un budget limité et qui s’adonnent aux glaces et aux sorbets, de manière occasionnelle.

La capacité de ce type d’appareil varie de 0,8 litre à 2 litres. Avant de fixer son choix sur un quelconque produit, il faut déterminer sa consommation en glace. Généralement, il faut une cuve de 1 litre pour une famille de 4 à 6 personnes.

La turbine à glace

La turbine à glace est de loin, la solution la plus pratique pour préparer des entremets glacés. Contrairement à la sorbetière, elle est dotée d’un moteur abaissant automatiquement la température de sa cuve, lors de la préparation d’un sorbet ou d’une glace. En d’autres termes, il n’est pas nécessaire de placer son bol dans le congélateur pendant une demi-journée.

Si la turbine à glace se présente comme la machine incontournable pour les grands amateurs de glace et de sorbet, il faut savoir que son prix n’est pas à la portée de toutes les bourses. Certains modèles haut de gamme peuvent coûter jusqu’à 300 €.

Par ailleurs, elle possède des dimensions relativement conséquentes, en raison de son moteur. Avant de procéder à l’achat de ce type d’appareil, il est donc recommandé de vérifier si sa cuisine dispose d’un espace de rangement suffisamment spacieux pour l’entreposer, durant les longues périodes hivernales.

A noter que, les turbines proposent souvent des fonctionnalités particulièrement utiles, permettant d’assurer la réussite des entremets glacés. D’une part, elles sont généralement équipées d’un écran diffusant de précieuses informations sur l’avancement de la préparation.

D’autre part, elles peuvent être dotées d’un système d’arrêt automatique, une fois que la glace atteigne un niveau de consistance optimal.

Côté matériau, certains modèles sont conçus en plastique tandis que d’autres comprennent des éléments en métal et/ou en aluminium. Sachant que ces appareils sont très sollicités lors des grosses vagues de chaleur, il est préférable de se tourner vers ceux en alu ou en métal.

© Copyright 2018. Sorbetiere.info – Tous droits réservés.