La glace est le dessert estival par excellence. Toutefois, pour les amateurs d’entremets glacés, il n’y a pas de meilleure saison pour déguster un sorbet, une crème ou un yaourt glacé.

S’il est relativement aisé de se rendre chez le pâtissier du quartier pour s’acheter un cornet ou un bac à glace, il est préférable de concevoir ses propres desserts, pour économiser et éviter d’ingérer d’éventuels additifs. Pour assurer la réussite des recettes, l’idéal est de s’équiper d’une machine à glace.

La machine à glace, un indispensable pour la préparation de desserts glacés

Machine à glace italiennes

La machine à glace est conçue pour concevoir des crèmes glacées, mais également des sorbets, des granités et des glaces dites “à l’italienne”. Elle permet de faciliter la réalisation des recettes et est disponible en deux modèles : sorbetière à accumulateur et turbine à glace.

Accessible aux petits budgets, les sorbetières à accumulateur sont équipées de moteur destiné au brassage. Cependant, elles ne sont pas dotées de système de réfrigération et leur bol doit donc être placé au congélateur pendant un certain temps (environ 10 heures), avant d’accueillir un quelconque mélange.

Les sorbetières à accumulateur permettent préparer une quantité plus ou moins importante de glace et sont peu encombrantes. La conservation des entremets réalisés à partir de ces types d’appareil peut aller jusqu’à 15 jours.

Pratiques mais coûteuses, les turbines à glace sont dotées d’un groupe froid. Leur bol ne nécessite donc pas une pré-congélation et elles offrent aux grands amateurs de desserts glacés d’enchaîner les fournées.

Dans de nombreux cas, les turbines proposent un système de réglage de la consistance, facilitant grandement la réalisation des différentes recettes : granité, crème glacée, sorbet, glace à l’italienne, etc.

Le principal point faible des sorbetières équipées de groupe froid réside dans leur taille et leur poids. Elles pèsent environ 15 kg et peuvent occuper un espace plus ou moins conséquent, aussi bien dans le placard que sur le plan de travail.

A noter que, la durée de préparation d’une glace ou d’un sorbet est de 20 à 30 minutes, que ce soit avec une turbine ou une sorbetière à accumulateur.

Les raisons de faire ses propres glaces

Faire ses propres glaces, c’est tout d’abord faire des économies et se dégager des substances chimiques, incorporés dans certains produits mis en vente dans les grandes et moyennes surfaces. Un crème glacée fait maison peut être réalisée essentiellement à partir d’ingrédients naturels et bio.

Par ailleurs, elle peut ne pas adopter les parfums classiques proposés dans le commerce. En effet, il est possible de mettre sa créativité en œuvre pour aboutir à un résultat unique. Hormis les fruits, une crème glacée peut comprendre divers ingrédients tels que des légumes frais, des herbes aromatiques ou des épices.

Par ailleurs, pour un goût plus riche, le lait écrémé peut être remplacé par du lait entier et le chocolat traditionnellement ajouté aux glaces, par un chocolat noir bien corsé.

Le seul inconvénient des glaces fait maison réside dans leur temps de préparation. Pour les moins patients, le choix des ingrédients et la réalisation des recettes peuvent être des tâches assez éprouvantes, surtout avec une sorbetière classique. Afin de limiter les risques d’abandon, il est souvent recommandé d’opter pour une turbine.

© Copyright 2018. Sorbetiere.info – Tous droits réservés.